BE     Bulletin Economique Accueil
        
  
Portraits d entreprises
   
 Le Val Sarah 
 
Le Val Sarah : L'écrin vert

Un domaine multi-forme pour toutes les réceptions. Le Val Sarah, à Bardouville, ne cesse d’innover pour le confort et le plaisir de ses visiteurs

Ils viennent de fêter leurs vint-cinq ans d'activités et la dizième édition d'un Salon du Mariage : la symbiose est parfaite pour le Val Sarah, qui accueille les familles et les cérémonies privées.
Propriétaires du domaine, Jean Lefebvre et son épouse Micheline en sont aussi les maîtres d'œuvre. Achetant l'ensemble du Val Sarah en 1973, ils ont su transformer au fil des ans ce qui n'était qu'un corps de ferme abandonné au milieu d'un environ de verdure peuplé d'arbres malades... « Que ce soit en matière de "bâti" ou de replantations, le potentiel à dégager était aussi immense que les travaux à entreprendre » résume Jean Lefebvre. Car si le couple a choisi d'investir l'endroit, c'est pour l'habiter d'abord. A l'époque il est gérant de société, elle travaillait dans l'industrie,mais les deux se projettaient ailleurs.
La situation du Val Sarah, au cœur d'un hameau de campagne à Bardouville, à quelques encablures de l'agglomération rouennaise, leur a semblé idéale pour métamorphoser la propriété en un lieu d'accueil, de détente et d'hébergement ouvert aux particuliers. Et ce n’est pas le place qui manque dans les anciennes étables, la grange attenante. Ils en feront des salles de réception, un gîte indépendant, des chambres à thèmes personnalisées, à l’usage d’une clientèle de week-end pour des réceptions, des fêtes intimes, des événements d'ordre privé... Le temps de mettre en forme les premiers projets, l'activité du Val Sarah débutera en 1983, avec Micheline comme gestionnaire principale. Depuis c'est elle qui accueille, conseille, recommande, pilote les contacts pour des prestations « à la carte ».
Un quart de siècle plus tard, le Domaine a changé d'envergure. De la fermette d'origine, les époux Lefebvre ont gardé le caractère champêtre, cherchant partout à concilier le terroir et le contemporain. « Nous sommes équipés selon les normes, nos matériels sont de dernière génération »confirme Jean Lefebvre, « nous avons toutes les facilités nécessaires pour les petits et grands rassemblements ».
Au rythme de deux à trois chantiers par an, ils ont ainsi sorti de terre un complexe d'accueil qui combine une salle de réception avec poutres apparentes (120m2) et sa salle de danse (60m2), un parking d'une centaine de places, un large préau idéal pour les cocktails et vins d'honneur. Autour ce sont une terrasse extérieure, des pelouses à perte de vue, des allées de graviers qui peuvent supporter une tente aménagée. Pour les loisirs sont prévus un barbecue, des terrains de pétanque, football, un court de tennis, une table de ping-pong.. Les prestataires invités ne sont pas en reste, ils ont à disposition une cuisine équipée dans les règles (piano, chambre froide, lave-vaisselle maxi-capacité), plus le mobilier et le service de table jusquà 150 couverts. Quant à l'offre de couchage étoffée récemment, elle peut accueillir 70 personnes simultanément entre des chambres en surplomb de la salle, un gîte familial labellisé Gîtes De France depuis quinze ans, et d'autres chambres d'hôtes essaimées à proximité.

Vers les entreprises

Bien sûr la végétation environnnante a été revue. Trois hectares entiers ont été replantés d'arbres fruitiers, d'érables, de noisetiers, de quoi couvrir de couleurs les saisons qui passent et amuser les enfants. Alentour c'est la forêt et ses promesses de randonnées, plus loin la possiblité de pêcher pour les amateurs... La formule plaît assurément. Aujourd'hui le Val Sarah attire chaque année de 5 à 6000 personnes, les mariages lui fournissent sa clientèle principale. L'adresse de Bardouville s'est répandue en Normandie, on y vient de Rouen à Honfleur ou des bordures de Paris. Le couple Lefebvre a des réservations sur 2009, 2010. Et pourtant jusqu'à présent il n'offrait le Val Sarah en location que trois jours sur sept, du vendredi pour les arrivées jusqu'au lundi en matinée. Depuis peu la donne est différente, à présent le domaine s'ouvre en semaine et propose ses services aux entreprises pour des réunions, des conventions thématiques, des lancements de produits, des rendez-vous industriels... « Bientôt en retraite, je serais disponible tous les jours sur place, c'est l'occasion de mettre les bouchées doubles » confie Jean Lefebvre « et me charger d'accueillir les professionnels, c'est garder la liaison avec le monde des affaires ».
A cet effet en complément des autres espaces ouverts, une salle de détente ou salon pour séminaires est devenue disponible. Insonorisée, elle est équipée pour tous les usages, à la clef le matériel audiovisuel complet, les accès Internet et Wi-fi. . L'atout qui peut faire la différence, c'est que depuis vingt-ans ans, le carnet d'adresse des époux Lefebvre engrange les meilleures références, les partenaires utiles « pour chaque occasion » que l'on recherche des services traiteurs, l'animation musicale, la décoration d'ambiance et florale, l'incentive de prestige comme louer un hélictoptère, une calèche, une voiture de collection. Déjà ils travaillent avec le groupe Vinci, des laboratoires pharmaceutiques... En parallèle des projets extérieurs sont en marche pour mieux concilier les deux clientèles. Dans l'immédiat, c'est la création d'un jardin botanique au sein du Val Sarah avec l'aide d'experts du paysage, le projet global sera monté en liaison avec le Parc de la Brotonne. A plus long terme, un espace héliport, un parcours santé forestier sont programmés.

I.P.